Sélectionner une page

Les actualités 

Parcours de Normand et l’histoire de dessins chez Paco

« …les autres voyaient le potentiel en moi… j’ai tout appris chez Paco ». Normand s’estime chanceux d’être entouré des personnes qui lui ont donné l’opportunité de se développer et d’orienter sa carrière au sein de l’entreprise.

Bientôt trente ans que Normand a commencé comme dessinateur chez Groupe Paco. L’entreprise était, dans ce temps-là, situé sur la rue Wellington dans le Vieux Montréal. Normand a déménagé de Sorel pour être à cinq minutes de son lieu de travail. C’est de cette manière qu’il est tombé en amour avec Montréal et a décidé d’y vivre quand l’entreprise a déménagé à Saint Hubert.

Il a rejoint l’équipe de dessins qui comptaient trois dessinateurs. Il travaillait pour la division Paco qui se spécialisait dans le bloc de béton. Les dessins se faisaient sur papier, ce qui impliquait, de reprendre, de copier et d’effacer avant de mettre en production. Rapidement, Normand changea de division et se mis à travailler pour la division théâtre. Il commença à ce moment-là à faire des dessins sur ordinateur en utilisant le logiciel CAD. Sa collègue et lui-même ont entrepris des cours de programmation afin de développer des outils pour accélérer la façon dont ils travaillaient sur Autocad. Même encore aujourd’hui, les méthodes avec lesquelles ils avaient commencé à travailler dans le temps, sont encore utilisées.

Normand a fait ses premiers pas vers le poste qu’il occupe actuellement quand un de ses collègues proposa son nom pour être celui qui ferait les vérifications de dessins.           « C’est comme cela que mon histoire chez Paco a vraiment commencé. J’ai commencé à corriger les dessins des autres ». Ainsi, un nouveau poste fût créé ! Les dessins devaient maintenant être corrigé avant d’aller en production et c’est Normand qui a hérité de cette tâche.

Normand a continué à évoluer et à prendre sa place. Doucement ses tâches se sont modifiées pour devenir celles d’un gestionnaire d’équipe. Il attribue sa réussite dans ce rôle à son caractère « aimable » qui lui permettait d’assumer de façon naturelle et amicale la gestion de son équipe. Cette façon d’être a beaucoup teinté le choix des gens qui se sont joint à l’équipe au fil du temps.

Pour notre collègue la source de satisfaction dans le travail c’est « de réussir à accomplir ce qu’on a à  accomplir ». Pour lui, la priorité, c’est le client. Il retire donc sa satisfaction en livrant des dessins bien faits afin que la production ait le produit final correspondant au besoin du client. C’est important pour lui que les autres services dans l’entreprises n’aient pas de problèmes à cause de dessins.

Ce n’est guère un secret que Normand est une personne qui est appréciée de tous, dans l’entreprise, et c’est cette appréciation qui lui donne le sentiment d’être à sa place chez Paco. Pour Normand l’appréciation est transmise dans des choses telles que l’écoute, la compréhension de la direction et le côté humain des dirigeants. Il donne des exemples récents, tel que les cartes de noël personnalisées et des mots utilisés par notre DG dans son allocution de fin d’année.

Normand n’a jamais regretté le choix qu’il a fait de travailler pour le Groupe Paco il y a trente ans de cela. L’aspect familial de l’entreprise a beaucoup influencé son choix. Depuis, il a toujours eu l’impression de faire un peu partie de la famille. S’il avait un message à faire passer ce serait : « Paco est un endroit où c’est agréable d’apprendre, de progresser tout en étant entouré des personnes qui sont là pour t’épauler, t’aider et qui ont ton développement à cœur ».